Château-Thierry Rugby Omois Club : site officiel du club de rugby de CHATEAU THIERRY - clubeo

Château poursuit sa route

27 mai 2013 - 22:19

Article paru dans l'Union du 27 mai

Rugby (4e série) / Château poursuit sa route

Publié le lundi 27 mai 2013 à 11H00 

 

12
Le combat a duré, duré... et ce sont les Castels qui en sont ressortis vainqueurs.

 Le combat a duré, duré... et ce sont les Castels qui en sont ressortis vainqueurs. 


 

Les Castels se sont qualifiés pour les quarts de finale du championnat de France après leur difficile victoire contre La-Ferté-sous-Jouarre (25-20).

Décidément, on n'arrête plus les Castels. Les joueurs de Romuald Lévy - venu assister au match un peu plus de 24 heures après l'opération de son plancher orbital fissuré à l'entraînement - l'ont emporté au bout du suspense hier face au Pays Fertois (25-20). Il a fallu des prolongations pour que les deux équipes parviennent à se départager.

Les Franciliens étaient entrés en premier en action, ouvrant quelques brèches. Zeggou en profitait pour s'infiltrer et filer à l'essai (10e). Progressivement, les Castels haussaient le ton. Et Quentin Lahaye débordait petit côté pour aplatir en coin (22e). Huit minutes plus tard, après une pénalité jouée rapidement, Petit, en sortie de maul, donnait l'avantage aux siens.

Deux prolongations

Après la pause, les Fertois revenaient quelque peu au score, sur un coup de pied de pénalité de Régnier (54e). Mais cela n'était pas suffisant pour inquiéter les Castels. Sur une pénalité jouée à la main, Picard, parti aux 22 mètres, allait aplatir.

Les Castels semblaient même avoir tué le match lorsque Durand s'arrachait pour inscrire un nouvel essai (69e). C'était mal connaître la détermination des Fertois, relancés par un essai de Plana que Régnier transformait (73e). Et, coup de théâtre, tout était à refaire lorsque Plana arrachait l'égalisation à moins de trois minutes de la fin du temps réglementaire.

Aucune des forces en présence ne prenaient le pas sur l'autre dans la première prolongation. Château obtenait finalement son salut sur une percée de Mazé relayée par Husson, auteur de l'essai libérateur.

Commentaires

CAGNOTTE : MINIBUS CLUB

BIENVENUE...

AU CLUB!